Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'un végéta*ien gauchiste qui fait du taijiquan d'origine judéo-bretonne entre l'Occitanie, le cercle polaire, et la forêt amazonienne. Au départ un blog de cuisine, au final un peu plus ...

04 Mar

Parbo - bouffe et courses

Publié par Falafel et Piirakka  - Catégories :  #3615 Mylife

Tofu au marché chinois, le paradis

Tofu au marché chinois, le paradis

Bouuuffe chinoiiiiiiiise !!!

Bouuuffe chinoiiiiiiiise !!!

Le shopping à Paramaribo m’avait été vendu comme royal, avec des galeries commerciales à perte de vue. J’ai été un peu déçu. Si l’on vient de Guyane cela paraît impressionnant, mais si on est encore aux standards métropoles c’est miteux. Par contre il y a des magasins chinois à foison, et j’ai donc pu acheter de quoi décorer mon chez-moi avec la sobriété d’un restaurant cantonais.

 

Les marchés ont été plus intéressants. Il y en a beaucoup, et comme le Suriname compte de nombreuses communautés (pas autant que Maripasoula, où j’ai croisé des gens venus de Guyane, du Guyana, du Suriname, de France, de Martinique, de Guadeloupe, du Brésil, d’Haïti, de Sainte-Lucie, de Saint-Domingue, du Pérou, de Colombie, d’Afghanistan, d’Israël, de Chine, et j’en oublie sans doute mais c’est déjà pas mal) on trouve donc un marché bushinenge (avec du couac, des cassaves, des sorossis, des vendeurs qui ont pas de monnaie, etc.), un marché chinois (avec du tofu maison, des bok-choi, des chaussons vapeur, etc.), un marché indonésien (avec des trucs indonésiens, dont une variation du nab vam qui était pas mal), un deuxième marché chinois (parce qu’une célébrité de la restauration chinoise a voulu lancer le sien devant son magasin), un marché généraliste (sauces piment, bananes, citrons, etc.), un marché aux puces, et un marché aux orchidées (que j’ai pas fait).

 

Tout naturellement, passons donc au gros morceau de cet exposé : la bouffe. Connaissant la réputation multiculturelle de la ville je m’attendais à un raz de marée de saveurs variées. En réalité les principales différences par rapport à la Guyane sont qu’il y a plus de fruits et légumes, que les gens mangent un peu n’importe quand (et ne connaissent visiblement pas le petit-déjeuner), qu’il y a une omniprésence du poulet. Surtout, il y a des possibilités pour végés à peu près partout (forte minorité hindouiste oblige) alors qu’en Guyane on pense que si les bouts de viande sont petits, alors c’est végétarien. Au delà de ça la qu’on trouve dans les gargotes populaires est assez semblable : bami (nouilles sautées), nasi (riz sauté), et sandwiches à base de pain à croûte molle (visiblement dans cette région du monde il y a un tabou ancestral sur le pain croustillant).

 

Pour rentrer dans les détails sur ce que j’ai tenté :

- Premier jour, petit-déjeuner au Torarica, un hôtel de luxe où pour 115 SRD (avec la crise, le cours là où j'ai changé était de 8,3 SRD pour 1 Euro, faites le calcul) on a tout à volonté. A ce prix j’ai voulu rentabiliser et j’ai été malade, rien pu avaler avant le lendemain midi. Assez classique : café, jus de fruits, pain, omelettes, muesli, fromage, brioche, etc. mais assez peu de fruits.

- J’ai tenté un autre petit-déjeuner pour touristes au Tangelo, un café plein de pâtisseries supers appétissantes, mais beaucoup trop sucrées. Ca reste mon meilleur petit-déjeuner (à la fois comme c’est quasi impossible de trouver un truc ouvert avant 9 heures ça limite les possibilités).

- Ensuite je suis allé à Pannekoek & Poffertjes, une crêperie pour touristes pas loin des grands hôtels. Pas mauvais, mais très gras, chaque crêpe donnait l’impression d’avoir été trempée dans le beurre.

- Pour la suite, je me suis orienté fast-food, en démarrant par Pizza Hut. Egal à lui même, je n’ai pas remarqué de différence sensible avec la France.

- Burger King, là par contre j’ai vu la différence. Déjà ils proposent un Veggie Burger, il n’y a donc que la France qui n’en propose pas (bon, après il était pas excellent, caoutchouteux, les équivalents turc et finlandais étaient meilleurs). La qualité m’a semblé en dessous des Burger Kings europééens (et déjà c’était pas du haut de gamme) : soda trop sucrés (mais ça c’est une constante en Amérique du Sud), shake trop épais pour être bu à la paille (et trop sucré). Pas cool.

- Un fast-food chinois pas loin de mon hôtel, nommé Guang Dong. Mon favori, avec pour 20 SRD une assiette énorme de nasi végétariens, et plein d’autres trucs végés. Seuls défauts : la décoration carrelage et néon et le patron qui allume un ventilateur super bruyant dès qu’un client s’installe.

- Un dernier, Roopram, un fast-food indien donc. Le repas le moins cher que j’ai jamais commandé et des possibilités végés à chaque plat. Par contre ça correspondait au prix, j’ai commandé une assiette de roti (une sorte de pain nan) végétarien, et j’ai eu un roti accompagné de patates écrasées et de haricots surgelés. Pas de dessert, les assiettes sont recouvertes d’un sac plastique pour pas les salir avec le contenant, et le vigile dormait littéralement sur sa chaise (ça c’était classe).

Le marché indonésien (avec le plafond fait pour tuer les grands)

Le marché indonésien (avec le plafond fait pour tuer les grands)

Marché central

Marché central

Marché bushinenge

Marché bushinenge

Some told me than shopping in Parbo was awesome, with giant mall. I was a bit disappointed. Compared to Guiana, it seems crazy, but if you come from France, it seems poor. But at least there is a lot of chinese shops, and I baught enough kitsch stuffs to redecorate my place as a chinese restaurant.

 

Marketplaces were more interested. There is a lot of them in the city, and as Suriname rich of a lot of people from different places (not as much as in Maripasoula : here I met people from Guiana, Suriname, France, Martinique, Guadeloupe, Brasil, Haïti, Sainte-Lucie, San-Domingo, Peru, Colombia, Afganistan, Israel, China, and I probably forgot some) there is a lot of different marketplaces. There is a maroon market, two chinese markets, an indonesian market, a flower market, and so on.

 

With so many communities, I was impatient to taste food. In fact it’s approximately the same than in Guiana, except than it’s easier to buy fruits and vegetables, than people eat at different hours (and not for breakfast), and than there is chicken everywhere. More interesting, it’s easier to find vegetarian food, because a lot of people there are hinduists. Except that, popular food is almost the same : bamis (fried noodles), nasis (fried rice), and sandwiches (with bad bread, in this area crispy bread doesn’t exists).

 

I tried two tourist’ breakfast (at Torarica and Tangelo), but it was too sweet (only pastries, not croissants), and it brokes my stomach. But no choice, nothing else is open before 9 am. I tried pancakes at Pannekoek & Poffertjes, not bad, but with a lot of butter. And except that it was fast food : Pizza Hut is the same than everywhere. Burger King has vegetarian burger (not as in France, but it’s not yummu anyway) but they put a lot of sugar in their sweets, really too much. I ate pretty often in a chinese fast-food called Guang Dong, with giant plates of vegetarian nasis for almost nothing. And I tried an indien fast-food very cheap, Roopram, I asked for a vegetarian roti and I had a plate with a roti (a kind of wheat tortilla) with mashed potatoes and frozen green beans. No desserts, there was plastic bags on our plates so they hadn’t to wash it, and the security guy was sleeping infront of the door.

Le gagnant rapport qualité - prix

Le gagnant rapport qualité - prix

Le resto le moins cher de ma vie (avec l'assiette dans un sac plastique donc)

Le resto le moins cher de ma vie (avec l'assiette dans un sac plastique donc)

Petit dèj, on peut admirer le titre du journal, qui explique pourquoi tout coûte rien

Petit dèj, on peut admirer le titre du journal, qui explique pourquoi tout coûte rien

Commenter cet article

À propos

Blog d'un végéta*ien gauchiste qui fait du taijiquan d'origine judéo-bretonne entre l'Occitanie, le cercle polaire, et la forêt amazonienne. Au départ un blog de cuisine, au final un peu plus ...